Mort de Christophe Dominici : sa femme rejette la thèse du suicide

Le corps de l’ancien rugbyman Christophe Dominici a été retrouvé, ce mardi 24 novembre, dans le Parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). À ce stade, les enquêteurs n’ont pas déterminé les causes de sa mort. D’après Le Parisien, sa veuve Loretta Denaro a, elle, fermement rejeté la thèse du suicide.

Christophe Dominici a-t-il tenté de mettre fin à ses jours ? Ce mardi 24 novembre, le corps de l’ancien joueur du XV de France a été retrouvé dans le Parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Depuis, une enquête pour “recherche des causes de la mort” a été ouverte par le parquet de Nanterre. Alors que le corps du sportif a été transporté à l’institut médico-légal de Garches pour procéder à des examens, les enquêteurs ont privilégié la thèse du suicide. Un cycliste qui passait par là a raconté avoir vu grimper un homme sur le toit de l’ancienne caserne de Sully, qui aurait ensuite chuté d’une dizaine de mètres. Entendu par la police, il a décrit une chute difficile à interpréter, a fait savoir Le Parisien. Sa femme, Loretta Denaro a quant à elle fermement rejeté la thèse du suicide. Pour rappel, cette dernière, qui s’inquiétait de l’absence de son mari, était partie à sa recherche. Elle a ensuite découvert le corps sans vie de son mari, peu de temps après sa chute…

Si les enquêteurs espèrent obtenir plus d’informations, notamment au sujet de l’absorption éventuelle de substances psychotropes, qui pourraient permettre de “déduire qu’il a pu perdre l’équilibre ou qu’il était dépressif, sa veuve n’a pas imaginé une seule seconde que l’ancienne gloire du ballon ovale était déterminé à mettre fin à ses jours. “Elle l’a dit et redit aux enquêteurs”, a précisé Le Parisien, dans un article paru ce jeudi 26 novembre. Selon les conclusions de l’autopsie, qui ont été remises au parquet, Christophe Dominici n’a subi “aucune violence” avant sa mort. Personne ne l’a donc poussé dans le vide. Suite à sa mort, une cagnotte, lancée à l’initiative du Stade Français Paris, a été ouverte pour aider sa famille.

Click Here: cheap nrl merchandise

© JB Autissier / Panoramic / BestimageChristophe Dominici, un homme qui était tourmenté.

Christophe Dominici a connu plusieurs épisodes de dépression

Dans sa biographie Bleu à l’âme, parue en 2007 aux éditions du Cherche midi, Christophe Dominici avait mis des mots sur ses maux. L’ancien sportif, qui était également père de famille, disait avoir souffert de plusieurs épisodes de dépression. Par le passé, se donner la mort lui avait déjà traversé l’esprit, et il ne s’en cachait pas : “J’ai quelque chose qui a pété dans ma tête quand on m’a emmené voir un spécialiste des troubles psychologiques des sportifs de haut niveau, confiait-il. J’étais à deux doigts de me jeter sous un bus car la douleur morale agissait physiquement sur moi…”. D’après nos confrères de L’Équipe, Christophe Dominici avait également passéun court séjour en milieu hospitalier courant juin pour soigner une nouvelle dépression”.

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *